banner2.jpg

Les Fontaines 

Une fontaine est d'abord le lieu d'une source, d'une « eau vive qui sort de terre ». C'est le cas de la mythique fontaine de jouvence.

La fontaine est aussi la construction faite pour recueillir l'eau jaillissant d'une source ou amenée – sous pression ou par gravité – par un conduit. « Fontaine, se dit aussi de tout le corps d'architecture qui sert pour l'écoulement, pour l'ornement, pour le jeu des eaux d'une fontaine. »

La fontaine a aussi désigné le « vaisseau de cuivre ou de quelque autre métal, où l'on garde de l'eau dans les maisons », et encore le robinet de cuivre par où coule l'eau d'une fontaine, ou le vin d'un tonneau, ou quelque autre liqueur que ce soit – par exemple dans les expressions anciennes « tournez la fontaine » ou « la fontaine d'un muid ».

Le mot a enfin parfois été synonyme de fonts baptismaux, le « grand vaisseau de pierre ou de marbre, où l'on conserve l'eau dont on a accoustumé de baptiser ».

Le « fontenier », « maitre fontenier » ou « fontainier » était celui qui avait charge d'entretenir les fontaines.

La fréquence du mot « fontaine » dans les noms de ville et lieux-dits montre l'importance de l'accès à l'eau dans l'histoire humaine.

Mais aujourd'hui le mot « fontaine » est aussi utilisé pour désigner un système de distribution, comme une fontaine à chocolat lors de certaines réceptions ou également une fontaine à oxygène pour désigner une forme de bar à oxygène le plus souvent en self-service.

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider